Panem et circenses : cela suffit-il ?

Interview de CHRISTINE RAZANAMAHASOA

Raoto

Pas de « remondada »

Interview de KADER IRCHAD BARRY

Carburant: Andry Rajoelina s’en va-t-en guerre

Produit incontournable et composante essentielle de l’économie, le carburant est au cœur d’une forte tension...

A la une

  • Société

    Biodiversité malgache, cinq ans avant la fatalité !

    C’est  le remue-ménage dans le rang des scientifiques face à la perdition de la richesse naturelle malgache. Madagascar risque de perdre sa réputation de hotspot de la biodiversité si des mesures drastiques ne sont pas mises en place pour en assurer la préservation. Madagascar n’est pas qu’une biodiversité. C’est une « mégadiversité ». La Grande île fait partie des pays qui possèdent un taux d’endémisme élevé aussi bien sur les espèces animales que végétales. Elle possède environ 15 000 espèces de plantes dont 83% sont endémiques. 61% des oiseaux, 92% des reptiles, 99% des amphibiens et 100% des lémuriens ne se retrouvent nulle part dans le Monde qu’à Madagascar. Cependant, ce patrimoine mondial est en grand danger, si rien n’est fait dans les années à venir. Cinq ans pour agir, cinq mesures à adopter. Cinq ans pour agir « La destruction de la biodiversité malgache profite à peu de personnes. Seuls ceux qui font du trafic de bois de rose, exploitent les mines...

  • Biodiversité malgache, cinq ans avant la fatalité !