C’était un secret de polichinelle. Le président en exercice, Hery Rajaonarimampianina, veut rempiler pour un second mandat et se présente à la course à la présidentielle. Il l’a annoncé et officialisé aujourd’hui, 17 août, durant un meeting, à l’hôtel Colbert.  A travers un discours fleuve de 25 mn, aux allures de bilan et de discours programme, il a dressé un inventaire, – « loin d’être exhaustif », a-t-il déclaré – de ses réalisations. Le locataire d’Iavoloha rappelle également qu’« il ne suffit pas de quelques années pour réhabiliter un pays» et en appelle, notamment, aux jeunes et aux femmes pour « défendre les acquis ». Il défend également les réalisations en rappelant le point de départ du pays en 2014. « Madagascar était mis au ban par la communauté internationale ». Le président en excercice grossir donc les rangs des prétendants à la magistrature suprême. Le face à face entre lui et Andry Rajoelina aura donc bien lieu, en attendant également l’officialisation de la candidature de Marc Ravalomanana.

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE