Bon damné

Bon damné

2017 est une année historique, assurément. Mais ce sera pour de mauvaises raisons. Les bonnes nouvelles ne pèsent pas bien lourd face aux mauvaises qui ont émaillé ces douze mois. 2016 avait laissé une fenêtre grande ouverte sur des perspectives positives, à l’issue de différentes manifestations organisées sur notre territoire ou de la conférence des bailleurs, tenue en grande pompe à Paris. Nos espoirs ont été vite douchés par les tristes réalités. Il ne faut pas se voiler la face, nous continuons à payer un lourd tribut à cause de la crise de 2009. 

Nous aurions aimé consacrer un numéro sur les faits positifs, mais ils sont bien légers par rapport, par exemple, à l’épidémie de peste urbaine qui a frappé sévèrement la Grande île. Elle résume tous les maux du pays : des infrastructures socio-sanitaires aux abois et un manque flagrant d’anticipation (gouverner c’est prévoir). Nous savons que l’année prochaine, une nouvelle saison pesteuse se profilera. Puisqu’on parle de la peste comme du litchi, anticipons. Prenons les devants car il est essentiel de tirer les leçons du passé.

Que nous réservera 2018 ? On peut avancer sans trop de pessimisme – avec toute la lucidité qui s’impose – que la situation économico-sociale stagnera. La perspective d’une élection fait déjà frémir de peur même les plus optimistes. La présidentielle est bien souvent une période très délicate à traverser. Elle est un terrain fertile aux crises, à cause d’un humus enrichi par les grognes sociales et les désespoirs d’une population qui se sent abandonnée. Espérons que la sagesse prendra le dessus sur la stupidité qui ne profitera qu’aux opportunistes.

Pour terminer en beauté l’année, établissons un inventaire à la Prévert des bonnes nouvelles qui ont néanmoins égayé cette année : l’adoption de la Loi sur le développement industriel, l’émergence d’une génération talentueuse de start-uppeurs, le lancement de l’Alliance pour l’industrialisation, Madagascar champion d’Afrique 2017 de pétanque, les boulistes malgaches champions du monde junior de pétanque… À vous de remplir le reste.