Catégorie : <span>Société</span>

Home Société
Politikà 22 : bilan à mi-mandat
Article

Politikà 22 : bilan à mi-mandat

Au sommaire de votre revue numéro 22 : Editoriaux Mi-mandat, demi-mesure L’hiver allemand arrive Interviews Le grand débat. Michel Domenichini Ramiaramanana (Vice-président d’Émergence Madagascar) et Ny Riana Andriamasinoro (Sécrétaire général du TIM) Augustin Andriamananoro, Directeur général des projets présidentiels : « Nous ne souhaitons pas nous contenter des effets d’annonce » Annick Ratsiraka, Secrétaire nationale...

Interview de Noelison Rabearivelo, Syndicaliste et PCA du FMFP : «Le développement de l’emploi n’est point à l’ordre du jour»
Article

Interview de Noelison Rabearivelo, Syndicaliste et PCA du FMFP : «Le développement de l’emploi n’est point à l’ordre du jour»

Avec une vingtaine d’années de syndicalisme à œuvrer en faveur de l’effectivité du travail décent, permettant le plein épanouissement du travailleur à Madagascar, Noelison Rabearivelo, nous livre son avis par rapport à la situation du monde du travail en cette mi-mandat du Président Andry Rajoelina.

Le plan Marshall, toujours d’actualité
Article

Le plan Marshall, toujours d’actualité

1 043 milliards d’ariary. C’est le volume d’investissements que Andry Rajoelina avait promis d’injecter dans le cadre du Plan Marshall, en juin 2020. S’inspirant du plan de relance américain en faveur des Européens après la Seconde guerre mondiale, le pendant malgache prévoyait la construction de nombreuses infrastructures pour redynamiser l’économie locale, à travers les infrastructures.

Rakotoarimanana, ancien vice-président du fokontany Andavamamba Anjezika II : « Il faut redonner aux fokontany leur lettre de noblesse »
Article

Rakotoarimanana, ancien vice-président du fokontany Andavamamba Anjezika II : « Il faut redonner aux fokontany leur lettre de noblesse »

Rakotoarimanana dit "Dadakoto", 89 ans, a été vice-président du fokontany Andavamamba Anjezika II de 1975 à 2009. Résidant des « bas quartiers » depuis 1935, il est un témoin privilégié de l’évolution et de la transformation de cette partie de la ville d’Antananarivo.

Hajo Andrianainarivelo, ministre de l’Aménagement du territoire et des Travaux publics : « Empêcher les gens de venir en ville n’est pas la solution, il importe de développer nos campagnes »
Article

Hajo Andrianainarivelo, ministre de l’Aménagement du territoire et des Travaux publics : « Empêcher les gens de venir en ville n’est pas la solution, il importe de développer nos campagnes »

La Grande île a d’importants besoins en infrastructures tout en ayant l’obligation de faire face à une mutation géographique et spatiale importante : l’accroissement des villes et des grandes agglomérations. Le ministre de l’Aménagement du territoire et des Travaux publics nous a accordé une interview pour faire le tour de ces questions.

Herinjato Ramamenosoa, Dans une société népotiste, maire de la commune rurale d’Ankaraobato : « Le magistrat de la ville perd son autorité sur sa commune »
Article

Herinjato Ramamenosoa, Dans une société népotiste, maire de la commune rurale d’Ankaraobato : « Le magistrat de la ville perd son autorité sur sa commune »

Située dans le district d’Atsimondrano, Ankaraobato figure parmi ces communes actives, dirigées par un jeune maire. Issu de la formation Youth Leadership Training Program (YLTP), le magistrat de cette ville a fait de la transparence son fer de lance. L’autonomisation de la commune, surtout en termes de prise de décision, est son plus grand souci actuellement.

Sandrina Randriamananjara, trésorière et ancienne secrétaire exécutive de l’Association des professionnels de l’urbain de Madagascar (Apum) : « Les zones urbaines et leurs périphéries sont des victimes collatérales de l’urbanisation »
Article

Sandrina Randriamananjara, trésorière et ancienne secrétaire exécutive de l’Association des professionnels de l’urbain de Madagascar (Apum) : « Les zones urbaines et leurs périphéries sont des victimes collatérales de l’urbanisation »

Sandrina Randriamananjara, membre de l’Association des professionnels de l’urbain de Madagascar (Apum), nous livre un constat sans ambages des défis inhérents aux villes, des rôles de leurs habitants et de leurs
dynamiques au sein des Collectivités territoriales décentralisées.