Chroniques

Home Chroniques
Le chemin de l’école

Le chemin de l’école

Contrairement à ce que l’on a tendance à penser, l’éducation, dans le sens large du terme, a été au centre des préoccupations de nos gouvernants. Certes, certains d’entre eux étaient davantage préoccupés à satisfaire les desiderata des maîtres Fram à intégrer dans la fonction publique, dans une logique purement électoraliste perdante, ou à mater avec force et vigueur toute velléité de grèves parmi le corps enseignant ; que de s’atteler à mettre en route une politique éducative qui tiendra… la route.

Défaite de l’indépendance

Défaite de l’indépendance

«Année magique». 1960 est l’année du destin. Au sortir de la Seconde guerre mondiale qui a vu bon nombre de ses enfants combattre auprès de leurs mères patries et servir de chair à canon, l’Afrique aspirait légitimement enfin à l’indépendance, dans un mouvement global mondial d’émancipation. Oui au XXe siècle, de nombreux pays étaient encore asservis par des puissances coloniales. Ce passé est récent, à l’échelle de l’humanité, mais nous semble déjà si lointain.

La fanfare finale pour la Grande Dame

La fanfare finale pour la Grande Dame

Le Coronavirus ? Mais oui ! la migration ? Bien sûr. La dette publique ? Toujours. Le changement climatique ? Sans doute. Tout préoccupe les Allemands en 2020. Mais aucun autre sujet n’a causé autant d’incertitude en Allemagne que la situation précaire de l’Union Européenne. L’Europe est-elle solidaire ?

L’urgence après l’urgence

L’urgence après l’urgence

La crise sanitaire est une (nouvelle) occasion d’augurer des changements, des vrais. Partons de la base. Après avoir tâtonné dans son approche, le président de la République a décidé de recentrer sa stratégie autour des fokontany, à travers les comités loharano.

Panem et circenses : cela suffit-il ?

Panem et circenses : cela suffit-il ?

Madagascar, juillet 2019 : après la présidentielle, le nouveau gouvernement travaille sans rencontrer de difficultés majeures pour la réalisation des premiers chantiers de son plan de travail en vue de l’émergence du pays. Les élections législatives ont connu peu d’irrégularités et ont accouché d’un résultat net.

Dépités de Madagascar

Dépités de Madagascar

Que retiendra-t-on de la précédente législature ? Des scandales en cascade, des esclandres, la violence verbale… Au milieu de cette tempête, certains députés essayent tant bien que mal d’accomplir leur mission mais ils sont éclipsés par les mauvaises pratiques de leur compère.

Un sondage, pour quoi faire ?

Un sondage, pour quoi faire ?

Un sondage réalisé avec une rigueur scientifique est un thermomètre efficace au service de la société, surtout à Madagascar où les partis politiques et leurs leaders croient être les dépositaires de la vérité en parlant au nom du vahoaka.

Bon damné

Bon damné

2017 est une année historique, assurément. Mais ce sera pour de mauvaises raisons. Les bonnes nouvelles ne pèsent pas bien...

Libérer l’Afrique (et son potentiel)

Libérer l’Afrique (et son potentiel)

Quel genre de transformation économique pour l’Afrique ? La réponse semblerait bien évidente, mais la concrétiser à travers des programmes de développement est loin d’être évident. Aujourd’hui, l’économie africaine se résume essentiellement à l’agriculture, à l’exploitation des ressources naturelles – notamment minières – et à la prédominance du secteur informel. De nombreux pays du monde se « servent » en Afrique, mais sert-elle le reste de la planète ?

Prélude : le lièvre ou la torture

Prélude : le lièvre ou la torture

Pourquoi tout ce ramdam autour de l’industrialisation ces dernières années ? C’est l’une des voies les plus rapides qui mènent au développement, tout simplement. Nous qui nous délectons de la culture du copier-coller, pourquoi ne pas copier les meilleures pratiques dans ce sens ?

Prélude : État d’ivresse

Prélude : État d’ivresse

L’État Providence se reconnaît par les services qu’il offre à ses citoyens, notamment dans le domaine social. Il est soucieux du bien-être général. Quant à l’État voyou, il ne respecte pas les lois internationales les plus élémentaires. Dans ce classement très officieux, Madagascar pourrait se glisser dans la catégorie de l’État d’ivresse. Des dirigeants enivrés de pouvoir officient à sa tête, avec des élus peu enclins à remplir leur fonction élémentaire.

Pour un usage citoyen d’internet et des nouveaux médias

Pour un usage citoyen d’internet et des nouveaux médias

L’on se rend compte aujourd’hui que le nouveau monde de l’information a déjà changé notre vie. Mieux, il modifiera des aspects fondamentaux de la vie : santé, shopping, éducation, enseignement, etc. dans le futur. Néanmoins, l’impact de ces nouveaux médias est encore modeste dans notre pays, comparé à ce qui nous attend dans les prochaines années.

2018 : bataille d’idées ou concours de beauté ?

2018 : bataille d’idées ou concours de beauté ?

Cette apathie citoyenne pourrait s’expliquer par l’absence d’un véritable choix en politique. Les partis politiques sont souvent dépourvus de programmes, d’idéologies, de projets de société les différenciant les uns des autres. Tout le choix politique se réduit au candidat, sa personnalité et son charisme, et la promesse mise en avant de « développer » Madagascar.

Des bulles en effervescence

Des bulles en effervescence

Signant ses planches Rwt, Andriatsihoarana Raoto se passionne pour l’univers des dessins depuis son enfance, avec un certain sens cartésien, car il est mathématicien de formation. Autodidacte, il a un faible pour le manga, la bande dessinée nipponne, et la culture orientale en général. Amateur de culture pop, il plaide pour l’utilisation en tant que médium de la bande dessinée. Il est à la tête de l’association Tantsary depuis 2015, après le décès tragique de Ramika.

Bloc-note: changer, se dépasser

Bloc-note: changer, se dépasser

Les acquis de 2016 placent 2017 sous les meilleurs augures. Malgré la déferlante version malgache de l’afro-pessimisme, savamment entretenue par une partie des médias dominants de la capitale, les trois grandes réunions internationales qu’étaient la session de l’Assemblée parlementaire francophone, le Sommet du Comesa et celui de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se sont déroulées dans les meilleures conditions suivant le principe édicté par le Président de la République.

Quelle politique commerciale pour l’industrie malgache ?

Quelle politique commerciale pour l’industrie malgache ?

Dans une interview parue dans Midi Madagasikara, le sénateur Mourad Abdirassoul réclamait un « protectionnisme intelligent pour nos industries locale ». C’est une revendication remarquable. Il n’y avait pas si longtemps, le terme de protectionnisme était une expression sacrilège dans un monde dominé par les idées libre-échangistes.

Madagascar, insulaire et enfermé

Madagascar, insulaire et enfermé

Le changement est un processus qui est difficile à mettre en route sous nos latitudes. Cette remarque peut être assimilée à un raccourci, mais elle comporte son lot de vérités. La plupart des Malgaches ne sont pas très ouverts au changement. Ils sont réticents concernant d’éventuelles mutations dans leur vie, dans leur pratique ou dans leur mode de gouvernance. Plusieurs raisons expliquent cette circonspection face à un phénomène irrémédiable.

De la culture d’assistanat vers la culture entrepreneuriale

De la culture d’assistanat vers la culture entrepreneuriale

La première question à se poser est de savoir la légitimité de l’acte entrepreneurial au pays, sa désirabilité et sa faisabilité. L’observation de la vie sociale montre que la réussite pour le Malgache est illustrée par la personne qui a fait beaucoup d’études, de préférence à l’étranger, et qui gravit les échelons dans un corps de métier considéré comme bien vu dans la société (médecin, juge…).

L’art est mort, vive l’art

L’art est mort, vive l’art

Il est temps de dissocier l’art de la chanson à Madagascar. Malgré la profusion de nouveaux titres, la musique est à l’agonie. Et pourtant, la communauté des chanteurs malgaches gonfle en nombre chaque jour, alors que les artistes-chanteurs sont quasi inexistants.

Relever le défi de l’industrialisation

Relever le défi de l’industrialisation

L’industrialisation inclusive et durable » était le thème du dernier sommet du Comesa qui s’est tenu à Madagascar. Ceci montre une fois de plus que l’industrialisation est sortie de la tour d’ivoire des universités du continent et qu’elle est comprise comme une nécessité au plus haut niveau des dirigeants africains.

Sommes-nous des citoyens modèles ?

Sommes-nous des citoyens modèles ?

Avant de répondre à la question, permettez-moi d’abord de définir brièvement ce qu’on entend par citoyen et ce qu’on entend par modèle. Le citoyen est une personne qui est en connaissance de ses droits et devoirs envers la nation (chacun est redevable envers la nation et vice-versa).

Blog: pays cherche cours de culture générale

Blog: pays cherche cours de culture générale

La pauvreté n’explique pas tout. D’autant plus que le financement des Organisations non gouvernementales (ONG) s’avère être un tonneau des Danaïdes. Tout le monde cherche un emploi au lieu d’en créer par manque de culture entrepreneuriale. On vote, non pas pour une idée, mais contre quelqu’un parce que c’est ce qui reste de notre culture démocratique.

Société si vile?

Société si vile?

Les institutions – leurs fonctionnements et les personnes qui les administrent – ne sont que l’image fidèle de la société dans laquelle elles existent. En effet, nous tolérons des agissements et des manières de faire à chaque sphère de la société car nous y trouvons un quelconque profit ou parce que nous nous identifions indirectement à la pratique, aussi controversée soit-elle.