Claudia Rodera

Enseignante d’histoire et géographie au lycée Jacques Rabemananjara, à Toamasina, Claudia Rodera est confrontée dans son quotidien aux défis de l’enseignement qui est un sujet-pivot dans ses plaidoyers citoyens. Néanmoins, géographe de son état, elle se livre – dans sa chronique publiée dans les colonnes du magazine – à un parallèle fascinant et saisissant entre l’insularité de la Grande île et son retard au développement.